METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· RHAPSODY OF FIR…
· STRATOVARIUS (f…
· GRAVE (se) - Ol…
· LOUDBLAST (FRA)…
· LEGION OF THE D…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· TOTO (usa) - Pa…
· KARMA TO BURN (…
· APOCRYPHE (FRA)…
· GOJIRA (FRA) - …
· NIGHTWISH (fi/s…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 73 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

BACKYARD BABIES (se) - Dregen (Déc-2006)


BACKYARD BABIES est avant tout un groupe de scène, ils adorent jouer en live et on le sent ! A peine leur tournée précédente terminée, voilà que ces suédois déjantés reviennent déjà faire de nouveaux concerts en Europe ! Lors de leur dernier passage à Paris, entre les soundchecks et le début du show, nous avons la possibilité de poser quelques questions au guitariste Dregen en coulisses. Il nous répond gentiment bien qu’il semble fatigué et qu’il ne développe pas trop chaque sujet...

Line-up
: Nick Borg (chant et guitare), Dregen (guitare principale), Peder Carlsson (batterie), Johan Blomquist (basse)

Discographie : Something to Swallow (vinyl 5 titres- 1991) Electric Suzy (CD 4 titres – 1994) Diesel & Power (Album – 1994) Knockouts (CD 5 titres – 1997) Look at you (CD 3 titres – 1997) Total 05 (CD 5 titres – 1998) Total 13 (Album – 1998) Bombed (out of my mind) (CD single – 1998) (Is it) Still alright to smile? (CD single – 1998) Safety Pin and Leopard Skin (Album Live – 1998) Highlights (CD 3 titres – 1998) Babylon (CD single – 1999) Brand New Hate (single – 2001) Making Enemies is Good (Album – 2001) The Clash (CD single – 2001) Independent Days (Compilation – 2001) From Demos to Demons (Double CD – 2001) Minus Celsius (CD single – 2003) Stockholm Sydrome (Album – 2003) A song for the Outcast (CD single – 2004) Friends (CD single - 2004) Jetlag (DVD – 2005) Live in Paris (Album Live – 2005) Tinnitus (Album – 2005) A remix for the Outcast (single – 2005) People Like People Like People Like Us (Album - 2006) The Message (CD single – 2006) Dysfunctional Professional (CD single – 2006)



Metal-Impact. Bonjour Dregen! J'aurais d'abord souhaité te poser quelques questions sur votre dernier album, bien qu'il soit sorti déjà depuis le mois d'Avril, car nous n'avions pas eu le plaisir de faire une interview ensemble à l'époque à ce sujet ! Cet album arrive 3 ans après la sortie du précédent – pourquoi avoir attendu autant de temps entre les 2 ?
Dregen. Eh bien en fait, l'écriture de cet album a été assez rapide. Mais avec un groupe comme le notre, tout d'abord, nous ne pouvons pas vivre uniquement des ventes de nos albums, nous ne sommes pas un groupe de type MTV par exemple. Alors ce que nous faisons, c'est beaucoup de tournées, beaucoup de concerts, et je peux penser à des tonnes de choses plus intéressantes à faire qu'écrire des chansons quand nous sommes en tournée, après les concerts! Donc en fait quand tu y penses, avec tous les concerts et autres, 3 ans, c'est le temps qu'il faut. On aurait voulu essayer cette fois-ci de sortir un nouvel album aussi vite que possible, mais après la tournée européenne, nous avons une tournée américaine, puis nous irons en Amérique du sud, alors, on espère qu'on pourra sortir un nouvel album d'ici un an...

MI. Cette fois vous avez travaillé avec un producteur connu, quel a été son apport ? Est-ce qu'il a pris part à l'écriture de l'album, est-ce qu'il a changé des choses ?
Dregen. Eh bien j'ai joué avec Nickie et les HELLACOPTERS, et en fait nous l'avons choisi comme producteur car tout d'abord, c'est un très bon auteur-compositeur, tu vois, et ensuite, car on le connaît très bien, nous sommes bons amis. C'est la première fois que nous travaillons avec un ami comme producteur, et il voulait rendre l'album un peu plus organique et dynamique je dirais. Jusque là nous utilisions beaucoup de pistes sons différentes, comme pour une grosse production. Là sur cet album, ce qu'on entend, c'est juste le groupe – 2 guitares, une basse, la batterie et le chant. C'est moins sur-produit, je dirais.
MI. A ce sujet justement, j'ai lu beaucoup de critiques qui disent que cet album est moins bien que les précédents, qu'il est moins puissant, qu'il y a moins d'énergie... que répondrais-tu à ces critiques ?
Dregen. Je dirais que je ne suis pas d'accord, que cette fois, nous avons voulu nous concentrer sur l'écriture et la qualité des chansons, et peut-être ne pas faire un album si agressif, mais avoir un son différent, alors, je leur dirais simplement que c'est un album avec un son différent.

MI. Vous avez l'air d'être très fiers de cet album, la dernière fois que vous étiez à Paris, vous avez joué plus de la moitié de l'album...
Dregen. Oui tout à fait.
MI. Est-ce que ça a été difficile de devoir enlever des morceaux pour faire la nouvelle setlist ?
Dregen. Oui mais d'un autre côté, c'est un problème de luxe tu sais. Bien sûr, nous avons un nouvel album, c'est plus sympa de jouer et présenter les nouvelles chansons, et bien sûr c'est difficile de faire une setlist, car on doit enlever certaines de nos préférées...
MI. Ce soir, vous pouvez jouer plus longtemps je crois ?
Dregen. Oui c'est exact, je crois qu'on va jouer 20 morceaux ici.

MI. Quel est ton morceau préféré sur ce nouvel album ?
Dregen. Ma chanson préférée ? En fait, cela change chaque jour tu sais... Peut-être "Heroes & Heroines"... Je l'aime beaucoup.
MI. Pour quelles raisons ?
Dregen. Eh bien je dirais que "Heroes & Heroines", "Cockblocker Blues" et "Roads" sont représentatives des styles d'écriture les plus différents de BACKYARD BABIES.

MI. Sur cet album, vous avez eu différentes sortes d'influences...
Dregen. Oui, je dirais que notre dernier album est un peu un échantillon de toute notre collection d'albums à la maison. Tu peux entendre du blues, mais tu peux aussi toujours entendre des sons à la KISS...
MI. Peut-être le dernier album d'Alice Cooper aussi ?
Dregen. Oui, oui...

MI. Peux-tu m'expliquer ce que signifie la pochette de l'album, et notamment, pourquoi y'a-t-il un code barre en plein milieu ?
Dregen. Eh bien le code barre ne veut absolument rien dire. C'est quelque chose de très laid, et on essaie toujours de le cacher, mais il y en a partout, on est obligés de le mettre, alors pourquoi le dissimuler? De toutes façons, on n'a pas le choix, il doit y être, alors autant le mettre en plein milieu, c'est plus facile pour les magasins de disques en plus, ils n'ont pas à chercher le code barre, il est en plein sous leurs yeux! Mais sinon, pour le reste de la pochette, en fait c'est une vieille photo d'immigrants, des femmes suédoises qui sont parties vivre dans le Minnesota. C'est un peu pour emmerder les maisons de disques, notamment les allemands, qui nous disent sans arrêt "il faut plus de filles, des filles sexy!"... Eh bien oui, vous allez en avoir, des filles, sur cette pochette, mais peut-être pas aussi sexy que vous l'auriez voulu!

MI. Au sujet des maisons de disques, vous faites des tournées aux Etats-Unis, est-ce que vous avez un vrai soutien là-bas, un label à vous ?
Dregen. Oui, nous avons fait beaucoup de tournées aux Etats-Unis, 8 en tout je crois. Notre première tournée était en 1997.
MI. Ca a l'air difficile de percer là-bas...
Dregen. Je dirais que l'Amérique est bien plus orientée business. En Suède par exemple, c'est possible d'avoir une petite maison de disques, et rien d'autre derrière, et d'arriver quand même à faire percer un groupe ou un bon compositeur, sans qu'il soit nécessaire d'avoir une grosse entreprise derrière.

MI. Est-ce que vous allez tourner en tant que tête d'affiche là-bas ?
Dregen. Non, nous cherchons à être en première partie d'un autre groupe. Nous avons fait une longue tournée en tête d'affiche, l'année dernière, et c'est beaucoup de travail...
MI. Comment se passe la tournée européenne jusqu'à présent ?
Dregen. Eh bien c'est la première semaine seulement... Nous avons fait 4 concerts au Royaume-Uni qui ont été brillants, et nous avons été en Belgique il y a 2 jours.
MI. Quel est pour l'instant ton meilleur souvenir de cette tournée ?
Dregen. Je ne sais pas vraiment, mais le concert à Oxford était très bon, j'ai été très surpris car normalement, Oxford n'est pas réputé pour être une ville très rock !!

MI. J'ai lu que vous adorez être sur scène, que faire des concerts est très important pour vous. Pourrais-tu me dire ce que tu ressens quand tu es sur scène, ce que cela t'apporte ?
Dregen. C'est une question difficile ! Je ne peux pas vraiment répondre, je ne sais pas vraiment ce que cela m'apporte, mais c'est une sorte de mélange d'agression et de bonheur en même temps...
MI. Es-tu stressé avant un concert ?
Dregen. Non, je ne suis plus vraiment stressé, mais, il faut bien l'être un peu quand même, sinon, c'est ennuyeux. Mais je ne sais pas vraiment ce que m'apporte le fait d'être sur scène, c'est d'une certaine façon un peu comme si on planait...

MI. Quelle chanson aimes-tu le plus jouer sur scène ?
Dregen. Je ne sais pas, elles sont toutes sympas à jouer... Mais "Minus Celsius" est toujours très fun sur scène!
MI. Certains morceaux sont peut-être plus sympas à écouter à la maison, d'autres peuvent prendre tout leur sens sur scène...
Dregen. Oui, c'est vrai, certaines chansons sont faites pour être en live, c'est toujours ainsi.

MI. Combien de morceaux du dernier album jouez-vous pour cette tournée ?
Dregen. 5 je crois ce soir.
MI. Tu es hésitant... la setlist change-t-elle tous les soirs ?
Dregen. Non pas vraiment, mais il y a quelques morceaux que nous essayons par-ci par-là, et nous allons jouer quelques chansons de notre tout premier album, des vieilleries que nous n'avons encore jamais joué sur scène.

MI. L'album est sorti depuis quelques temps maintenant, est-ce que vous sentez une différence quand vous jouez les nouvelles chansons ?
Dregen. Oui, c'est toujours la même chose, quand les fans ont eu le temps d'écouter les morceaux, qu'ils connaissent les paroles, on a toujours une meilleure réaction...

MI. Pourquoi avoir choisi de faire 2 tournées aussi proches ?
Dregen. Parce qu'on voulait revenir et jouer de nouveau! Mais en fait Paris est une des seules villes où nous sommes revenus, toutes les dates en Allemagne par exemple sont dans des villes où nous n'avions pas joué lors de la tournée précédente.

MI. Vous avez enregistré un album live à Paris. Est-ce que vous avez des projets concernant un DVD ?
Dregen. Oui, nous en avons parlé, nous aimerions faire un vrai DVD. Nous avons sorti un DVD live en Suède en fait, il y a 2 ans, mais ce n'était pas vraiment notre production, c'est une autre équipe qui l'a filmé et qui l'a sorti... Donc ça serait bien à l'avenir d'avoir notre propre DVD live.
MI. Mais il n'y a rien de concret pour l'instant ?
Dregen. Non, pas vraiment, mais je pense que ça arrivera.

MI. Vous avez joué avec un des plus gros groupes actuels du hard-rock, AC/DC. Est-ce que vous avez envie de repartir en tournée aux Etats-Unis avec un autre grand groupe, ou bien préférez-vous faire une tournée plus restreinte mais selon vos propres termes ?
Dregen. C'est à la fois oui et non. Il y a une telle différence entre les 2... Tu n'as jamais autant d'intimité avec ton public quand tu joues dans de grands stades, mais d'un autre côté, c'est un peu le final épique de la scène, tu deviens un groupe divin en quelque sorte. Tu sais certains groupes font d'excellents albums, mais ils ne sont parfois pas à la hauteur pour les interpréter en live, alors ce fut une bonne leçon. Mais ce que je dirais c'est que pour les Etats-Unis, ce serait bien de partir en tournée avec un grand groupe, afin de pouvoir attirer un plus grand nombre de nouveaux fans.
MI. Et y'a-t-il un groupe en particulier avec lequel tu aimerais partir en tournée ?
Dregen. Eh bien je suis curieux de voir ce que donnera le prochain album d'AC/DC...
MI. S'ils le sortent un jour...
Dregen. Ils sont en train de le mixer en ce moment en fait. Je ne peux pas t'en dire plus, mais ce serait sympa. Cet été aussi nous avons fait une tournée en Suède avec d'autres groupes, un peu comme un festival: ce serait très sympa de faire cette tournée-là en Europe, car il y avait donc BACKYARD BABIES, THE HELLACOPTERS, THE HIVES, MILLENCOLIN et SOUNDRACK OF OUR LIVES ensemble...
MI. C'est difficile à programmer ?
Dregen. Non, c'était comme pour un festival, le premier groupe était vers 4 – 5 heures dans l'après-midi, et chaque jour les groupes passaient dans un ordre différent...

MI. Y'a-t-il quelque chose de spécial que tu voudrais ajouter, par exemple en ce qui concerne votre dernier album ?
Dregen. Eh bien c'est un nouvel album de BACKYARD BABIES, et j'en suis vraiment fier. Le travail sur le prochain album sera je pense complètement différent de celui-ci, car on essaie toujours d'expérimenter des directions différentes, car c'est plus intéressant pour nous...
MI. Est-ce que tu sais quand sera votre prochain album ?
Dregen. On espère pouvoir commencer à enregistrer cet été, si tout va bien.
MI. Est-ce que vous avez commencé à écrire des chansons déjà ?
Dregen. Non, pas vraiment, nous avons eu des idées, mais nous n'avons pas encore commencé à écrire.
MI. Est-ce que vous avez des idées quand vous êtes en tournée ?
Dregen. Oui, c'est une bonne source d'inspiration...

MI. Une petite conclusion pour vos fans ?
Dregen. BACKYARD BABIES vous aime, continuez à nous soutenir !!!


Ajouté :  Vendredi 26 Janvier 2007
Intervieweur :  Eowyn
Lien en relation:  Backyard Babies Website
Hits: 14490
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Interviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 23/2/2017 à 10:17:15 en : 0,0859 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar