METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· NIGHTMARE (FRA)…
· JAMES CHRISTIAN…
· RHAPSODY OF FIR…
· GUN BARREL (de)…
· PARADISE LOST (…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· FRAKTUR (FRA) -…
· MANIMAL (FRA) -…
· QUEEN (uk) - Zé…
· SNAKE EYE (FRA)…
· DANKO JONES (ca…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 48 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

RATBOMB (FRA) - David (Mars-2012)


On le sait trop peu, mais Strasbourg est un véritable berceau pour les groupes de musique extrême. Ils sont plusieurs à trainer leurs guêtres sur la poussière des scènes locales et parmi eux, il y a RATBOMB. Ce tout jeune projet, déviance assumée vers le Grind pour les ex-Death Metallers de MALARIAH, vient aujourd’hui de poser sa première galette disponible gratuitement et légalement sur la Toile. Et comme à Metal-Impact, on adore donner la parole aux petits nouveaux (cf. AMOEBA), on ne pouvait pas passer à côté d’un petit entretien avec David, guitariste de la formation qui fait le point avec nous sur la situation et les ambitions de son groupe. Entretien.

Line-up
: Gralex (chant), David (guitare et chant), Max (guitare et chant), Antoine (basse et chant), Ludo (batterie)

Discographie : Natural Born Grinders (Album - 2012)



Metal-Impact. Salut David ! Je suis Stef pour le webzine Metal-Impact. Merci de nous accorder de ton temps. Alors le premier album de RATBOMB, Natural Born Grinders vient tout juste de sortir. Comment se sent le groupe vis-à-vis de ce premier test ?
David. Salut Stef ! Nous en sommes satisfaits. On aime les morceaux, le son leur rend honneur et on est contents de pouvoir diffuser ce sur quoi on a bossé pendant un an. Puis ça motive à composer de nouveaux morceaux.

MI. Pourquoi avoir choisi de mettre ce disque à disposition gratuitement sur Internet ? La volonté d’échange et de partage musical a-t-elle pris le pas sur les impératifs financiers ?
David. Nous étions en contact avec un label, mais le deal ne s'est pas fait, justement pour des histoires d'argent que nous n'avons pas, tout simplement. Nous ne sommes pas contre l'idée d'avoir un label, mais payer pour, non. Ça se passe peut-être comme ça de nos jours, mais ce n'est pas pour autant que l'on doit l'accepter. Nous avons donc fait le choix de le sortir par le biais du Net, car nous nous étions pressés de faire écouter l'album et n'avions pas envie de patienter des mois durant pour trouver quelqu'un acceptant de le sortir en format physique. Une sortie de ce type est envisagée mais nous en reparlerons en temps et en heure.

MI. Dans le passé, vous étiez tous impliqué dans MALARIAH, un groupe de Death Metal. Pourquoi avoir choisi de splitter et de donner naissance à RATBOMB ?
David. Principalement par lassitude du Death Metal. Comment veux-tu jouer un style de musique que tu n'écoutes plus ? Nous avons évolué en tant que personnes, nos goûts musicaux aussi et ce que nous voulions faire ressortir de notre musique avec. La transition s'est faite très naturellement. Nous en avons parlé une fois à une répète et la semaine d'après, nous savions que c'en était fini pour MALARIAH.

MI. Beaucoup de groupes changent de style musical d’album en album, parfois radicalement sans pour autant se renommer. Etait-ce un impératif pour vous de changer de nom ?
David. Oui, complètement. MALARIAH c'était du Death Metal, ça correspondait à notre musique et à notre état d'esprit. La musique a changé, l'état d'esprit également et s'agissant d'un nouveau départ pour nous, il était plus qu'évident de changer de nom.

MI. Les groupes de Grindcore sont aussi connus pour leur engagement. La naissance de RATBOMB est-elle propice à un discours plus engagé comparé à MALARIAH ?
David. Dans MALARIAH, les paroles étaient secondaires, elles n'exprimaient pas grand-chose. Dans RATBOMB, nous avons voulu écrire des choses plus réfléchies ou du moins ayant un sens. Certains morceaux ne parlent que de faire la fête et de se marrer (« Grind Your Face », « Get Drunk Or Smoke Trying ») mais d'autres abordent des sujets bien plus sérieux, tels que l'inaction par rapport au monde qui nous entoure (« Mongo Wankery ») ou l'uniformisation de la pensée (« Mass Mind Controlling »). Nous avons chacun des convictions personnelles mais nous essayons de n'aborder que des sujets sur lesquels nous sommes tous en accord.

MI. Comment définirais-tu la musique pratiquée par RATBOMB ? Quelles sont vos sources d’inspiration ?
David. Une base Grindcore et Crust saupoudrée de tout un tas d'influences, qui vont du Stoner au Rock N’ Roll. Sur l'album, quelques parties sonnent peut-être un peu Brutal Death mais sur les nouvelles compositions, ces influences ont totalement disparues. Nos sources d'inspiration se situent dans le Grind hérité du Punk au niveau musical et dans ce qui nous entoure au niveau extra-musical, autant ce qui peut nous révolter que ce que nous aimons.

MI. A mon gout, ce premier album est vraiment très dense mais il n’est pas bloqué dans un registre particulier. On y trouve des compositions compactes, d’autres plus légères mais surtout, on sent que vous vous ouvrez parfois à d’autres courants. Es-tu d’accord avec cette analyse ?
David. Ton analyse est pertinente donc oui. Et nous comptons continuer dans cette voie, en essayant d'être peut-être un peu plus homogène.

MI. Si tu ne devais utiliser que trois mots pour qualifier ce disque, quels seraient-ils et pourquoi ?
David. Sale, énergique et énervé. Pourquoi ? Parce que.

MI. Au niveau de la composition pure, ce disque a-t-il été simple a écrire ? L’inspiration vous est-elle venue facilement ou y’avait-il un peu de pression ?
David. Pas de problème au niveau inspiration. Quand tu sais où tu veux en venir, ça facilite grandement les choses. Nous n'avions pas d'impératif, on pouvait l'enregistrer quand on le voulait à peu près et avec autant de morceaux qu'on le souhaitait. Le processus de composition dans le groupe est plus ou moins le même depuis des années: en général, je compose les morceaux que je balance en répète pour qu'ils deviennent nos morceaux. Puis niveau paroles, on se partage la tâche avec Gralex (chant), selon l'inspiration de chacun.

MI. Le titre « Napalm Surgery » tire-t-il son nom d’un savant mélange entre NAPALM DEATH et GENERAL SURGERY ? Ces groupes de renom ont-il une influence sur votre orientation musicale ?
David. Le morceau "Napalm Surgery" traite de notre dépendance à l'or noir et de ses conséquences. NAPALM DEATH est très clairement une influence pour nous, tant au niveau idéologique que musical. Ce groupe m'inspire beaucoup de respect et si l'on peut critiquer leur évolution musicale, la persévérance des bonhommes et ce qu'ils ont apporté à la musique extrême est admirable. Par contre GENERAL SURGERY n'est pas un groupe que j'apprécie énormément, même si je respecte.

MI. Faire du Grind implique bien évidement faire de la scène et c’est même sans doute son intérêt premier. Quel est le programme pour RATBOMB niveau concerts ?
David. On vient de jouer à Paris et Besançon et nous jouerons à Strasbourg le vendredi 20 avril au bar La Java avec les excellents WHORESNATION qui sortent bientôt leur nouvel album. D’ailleurs, des morceaux sont en preview, ne passez pas à côté ! On sera aussi au Grind The Nazi Scum en Allemagne mi-juin. D'autres concerts sont prévus, tenez-vous au courant!

MI. Vous avez déjà joué avec des groupes comme ULTRA VOMIT, INHUMATE, TORTURED SOUL, MISERY INDEX ou BLOCKHEADS. Quels enseignements avez-vous tiré de ces différentes expériences ?
David. Jouer avec d'autres groupes est surtout une expérience humaine pour nous. Le plaisir de rencontrer des gens dont nous apprécions voir admirons la musique et/ou simplement se faire des potes, big-up aux TORTURED SOUL ! Je ne te cacherais néanmoins pas que reprendre « Follow The Bombs » de BLOCKHEADS avec Xav, leur chanteur en guest, reste un souvenir indescriptible. BLOCKHEADS est mon groupe favori depuis des années. Leur façon de faire du Grindcore est unique, intense et les voir en concert est une expérience. Donc quand j'entends, et je l'ai entendu, que RATBOMB ressemble beaucoup à BLOCKHEADS, je ne prends pas du tout ça pour une critique. Après, je ne suis pas d'accord avec cette affirmation mais je ne peux pas nier l'influence qu'ils ont eu sur notre musique.

MI. Un mot sur la scène extrême strasbourgeoise ? Pour en être un acteur, comment analyses-tu son évolution, comment ressens-tu le public, les infrastructures ? As-tu un « big up » particulier à faire pour certains groupes de la région ?
David. Nous avons beaucoup de groupes dans des registres différents à Strasbourg, que j'apprécie à des degrés différents mais dont la plupart sont des connaissances, des potes voir des amis. Le public des concerts de Grindcore est également assez varié, il y a des grindeux, des métalleux mais assez peu de Punks par rapport à d'autres endroits. Quant à l'analyse de l'évolution de la scène strasbourgeoise, je laisse le soin à des gens présents depuis plus longtemps de la faire, elle sera probablement plus pertinente. Je constate simplement que le public de Strasbourg sait mettre une putain d'ambiance quand il le veut et c'est toujours un plaisir que de jouer "à la maison". Niveau big-up, je vais en lâcher un pour nos amis de RAIDE et de ONE NIGHT STAND !

MI. Rechercher un label, c’est un objectif ou une nécessité pour la suite de l’aventure ?
David. Ni l'un ni l'autre. Ça serait plus un facteur de l'évolution du groupe. Nous ne prospectons pas auprès de labels mais si un jour nous venions à être contactés, nous étudierons avec soin la proposition.

MI. Si tu avais une boule de cristal et que je te demandais où en sera RATBOMB d’ici cinq ans, que me répondrais-tu ?
David. Que je n'en sais rien du tout (rires). J'espère surtout que nous serons toujours aussi passionnés et motivés.

MI. Pour finir, un mot sur toi, ta formation musicale, tes gouts musicaux, tes passions secrètes et moins secrètes enfin bref, tout ce qui te passe par la tête.
David. Niveau formation musicale, aucune. J’ai tout appris en autodidacte. Je joue de la guitare depuis 6 ans et demi et à côté, je fais également de la basse et de la batterie, principalement pour perfectionner mon niveau à la guitare. A côté de RATBOMB, j'ai un projet de musique atmosphérique avec notre bassiste, Antoine et nous sommes en train de monter avec deux amis un groupe de reprise de MOTÖRHEAD. Mes goûts musicaux sont assez vastes, du Grindcore évidemment mais aussi du Stoner, Rock N' Roll, Hip-hop, Hardcore, Rock psyché... J'aime beaucoup certains styles de musique électronique mais j'avoue ne rien connaître à ce genre. Avec les années, je suis devenu très difficile. Du coup, j'écoute beaucoup de styles mais assez peu de groupes dans chacun d'entre eux. A l'heure actuelle, mes groupes favoris sont BLOCKHEADS, ELECTRIC WIZARD, MOTÖRHEAD, CONVERGE, RAGE AGAINST THE MACHINE et KICKBACK. Sinon, j'aime m'informer et réfléchir au monde qui m'entoure, ce qui fait que mes opinions sont en perpétuelle évolution. Et c'est tant mieux, puisqu'une vision des choses uniforme et continue me ferait perdre beaucoup de raisons de vivre. Enfin, je suis végétarien depuis une demi-année, après y avoir pas mal réfléchi et m'être notamment rendu compte qu'il fallait agir au maximum en corrélation avec ses convictions. Practive what you preach !

MI. Merci David pour ces quelques réponses. Bonne continuation avec RATBOMB. Je te laisse le soin de conclure comme bon te semble...
David. Merci à toi Stef pour cette interview et du soutien apporté au groupe, ainsi que pour ta chronique. On remercie tous ceux qui suivent le groupe, Nono, l'Eastern Blasting Crew, la Grinding Family, les copains grindeux qu'ils viennent de Paris, Besançon, Lille ou d'ailleurs et tous les autres qui se reconnaitront. Soutenez la scène et soyez gentils avec les autres !


Ajouté :  Lundi 23 Avril 2012
Intervieweur :  Stef.
Lien en relation:  Ratbomb Website
Hits: 9608
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Interviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 20/2/2017 à 05:01:21 en : 0,1893 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar